Comparatif des services cloud orientés container 1. Amazon EC2 Container Service, le pionnier

Honneur au pionnier du cloud, Amazon Web Services (AWS). Lancé en novembre 2014, Amazon EC2 Container Service (ECS) permet d'exécuter et de gérer des applications compatibles avec Docker sur un cluster d'instances EC2. L'utilisateur précise le nombre de containers nécessaires ainsi que les besoins en mémoire et CPU, les volumes de données partagés et les liens existants entre les différents conteneurs. A partir de là, il peut lancer autant de tâches qu'il le souhaite à partir d'un seul fichier de définition de tâches.

Interface d'Amazon EC2 Container Service.

Une offre de Container as a service avec Lambda

Pour Eric K'dual, dirigeant de Skale-5, la force d'ECS tient dans son intégration complète avec les autres services d'AWS pour l'autoscaling, le load balancing ou la gestion des logs. "C'est le ressenti premier, on est bien dans le monde Amazon Web Services", note-t-il.  Et si AWS ne propose pas d'orchestrateur comme Google avec Kubernetes, "une couche d'organisation permet de considérer un ensemble de machines virtuelles comme une seule unité de puissance".

Directeur technique de Xebia, Pablo Lopez voit même avec le service Lambda d'AWS "un niveau d'abstraction encore supérieure", ce dernier permettant d'exécuter du code sur une infrastructure de calcul à haute disponibilité. "L'utilisateur ne se préoccupe même plus du container. Il exécute son application sur X machines", souligne Pablo Lopez. Lambda s'apparente ainsi à une offre "serverless" qui répond à la promesse du CaaS, le Container as a service.

EC2 Container Service est compris dans le prix des instances EC2 ou des espaces de stockage EBS.

Points forts

Points faibles

Amazon EC2 Container Service en bref

- Intégration complète dans l'univers d'AWS

- Service compris dans le prix des instances

- Pas d'outil d'orchestration maison

- La densité et la complexité de l'offre et des services sous-jacents

Cloud public / Docker