Sept OS orientés Internet des Objets (IoT) passés au crible Windows 10 IoT Core : Microsoft fait de l’œil aux "makers"

Microsoft n'a pas perdu de temps. Un mois après la sortie officielle de Windows 10, l'éditeur annonçait, en août 2015, une version de son système d'exploitation dédiée aux objets connectés. Visant avant tout la communauté des "makers", Windows 10 IoT Core est un OS allégé en téléchargement gratuit, qui supporte des cartes mères comme Raspberry Pi 2, MinnowBoard Max (Intel) ou DragonBoard 410c (Qualcomm).

Windows 10 IoT Core intègre C ++, C #, JavaScript ou Visual Basic

Concevoir des objets connectés à base de Raspberry Pi 2

Microsoft s'est même associé à Adafruit pour commercialiser un pack de démarrage comprenant tous les éléments nécessaires pour concevoir un objet connecté à base de Raspberry Pi 2 - avec notamment des capteurs d'humidité et de température.

Pour favoriser l'adoption de son OS orienté IoT, Microsoft a donné des gages aux développeurs. Windows 10 IoT Core intègre des langages standard comme C ++, C #, JavaScript ou Visual Basic mais aussi Node.js (y compris Node.js Express) et Python. Sous un environnement Windows 10, il faut toutefois disposer de Visual Studio 2015.

Du côté des traitements, Microsoft avance l'offre Azure IoT Suite

La documentation et les outils d'aide sont disponibles sur Github. Microsoft a aussi publié différents projets publics dont un robot et une caméra de sécurité sur Hackster.io. Dans les dernières versions de Windows 10 IoT Core, la connectivité a été renforcée avec le support du Wi-fi et de Bluetooth. Du côté du traitement de données de masse issues des objets connectés, Microsoft peut mettre en avant l'offre Azure IoT Suite de son cloud maison, lancée en version finale en septembre.

Points forts

Points faibles

Windows 10 IoT Core en bref

- Les partenariats avec les fabricants de cartes mères

- Le nombre de langages supportés

- L'intégration au cloud Azure

- La jeunesse du système d'exploitation

- Son positionnement marqué à destination des "makers"

Systèmes d'exploitation / Open source