D'après Oracle, Android a rapporté 22 milliards de bénéfices à Google

En procès contre Google, Oracle a gêné Mountain View en annonçant par la voix d'un de ses avocats le chiffre d'affaires et le bénéfice que tirerait Google d'Android.

Lors du procès qui l'oppose à Google, un avocat d'Oracle a révélé qu'Android avait rapporté 31 milliards de dollars à Mountain View, et 22 milliards de bénéfices. Google n'a visiblement pas apprécié, car à ses yeux, ces chiffres n'auraient pas dû être rendus publics. Ils venaient de documents financiers internes confidentiels, qui auraient dû le rester. Bloomberg rapporte que Google a même demandé qu'ils soient retirés de la transcription publique officielle – ce qui a été fait.

Android permet à Google de générer du chiffre d'affaires via les ventes réalisées sur son Play Store, et via les publicités apparaissant sur le système. Oracle n'a toutefois pas détaillé la méthodologie qui lui a permis d'arriver aux sommes annoncées.

L'avocat d'Oracle a bien évidemment fait exprès de jeter ses chiffres en pâture. L'entreprise fondée par Larry Ellison a intérêt à citer de grosses sommes, car elles pourraient justifier un gros dédommagement. Pour mémoire, Oracle attaque Google pour violation du copyright, dans le cadre de son utilisation des technologies Java pour mettre au point Android. Oracle a d'ailleurs étendu ses plaintes à des versions plus récentes d'Android, et les dommages qu'il prétend avoir subis pourraient désormais dépasser le milliard de dollars.

Google / Android