4 millions d'applications sont hébergées sur le cloud de Google

L'information a été dévoilée par le PDG de Google, Sundar Pichai, à l'occasion de la publication des résultats trimestriels de société.

Lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels ce lundi 1er février, Google a réaffirmé par la voix de son PDG, Sundar Pichai, sa volonté de se positionner comme leader du cloud computing. "Le cloud public est un positionnement naturel pour nous. Nous sommes parvenus à un niveau où le produit est prêt pour une utilisation à grande échelle", a notamment indiqué le PDG (dont les propos sont rapportés par Fortune).

Sundar Pichai a aussi précisé que 4 millions d'applications étaient motorisées par le cloud de Google. Un volume qu'il n'est pas possible de comparer avec celui d'Amazon Web Services ou de Microsoft Azure - ces derniers ne publiant pas ce type d'information. Le numéro 1 de Google n'a pas fourni de données supplémentaires, notamment sur le chiffre d'affaires réalisé par Google Cloud Platform qui reste donc secret.

Lors d'une conférence à San Francisco fin novembre, Urs Hölzle, 8ème employé de Google et grand patron du cloud du groupe américain, avait estimé que d'ici les cinq prochaines années, le chiffre d'affaires de Google Cloud Platform pourrait dépasser celui tiré par le groupe de la publicité. "L'objectif pour nous est de parler de Google comme d'une entreprise cloud d'ici 2020", avait-il expliqué (lire l'article : Le VP infrastructure de Google pense que le cloud pourrait rapporter au groupe plus que la publicité).

 

Google / Cloud public