Atlassian prépare sa grande guerre contre Slack

Dans la foulée de son entrée en bourse, l'éditeur publie ses premiers résultats trimestriels. Ses dépenses en R&D progressent de 50% comparé à l'année précédente.

Atlassian publie ses premiers résultats trimestriels dans la foulée de son entrée en bourse en décembre. L'éditeur américain spécialisé dans les applications collaboratives et de gestion de projet enregistre un chiffre d'affaires de 109,7 millions de dollars sur octobre, novembre et décembre 2015. Il s'établit en hausse de 45% comparé à l'année précédente. Atlassian booste, aussi, ses efforts en R&D. Sur la période, ses dépenses dans ce domaine se hissent à près de 48 millions de dollars, en hausse de 51% sur un an.

L'un des principaux produits dans lequel Atlassian investit aujourd'hui n'est autre que HipChat : une application SaaS de collaboration temps réel que la société australienne positionne comme une alternative à Slack. Face au poids lourd de la collaboration temps réel, Atlassian met en avant une plateforme de ChatOps, également articulée autour d'une messagerie instantanée structurée en chaines thématiques (appelées room).

Jira désormais décliné en plusieurs offres

Principale valeur ajoutée mise en avant par Atlassian face à Slack : la capacité d'HipChat à intégrer nettement plus de modules que son concurrent (plus de 2000 contre moins de 200 pour Slack). Mais cet avantage suffira-t-il à Atlassian pour combler son déficit de notoriété face à Slack ? Pas sûr. Rappelons que Slack a été identifié par certains observateurs l'année dernière comme l'app SaaS à plus forte croissance en termes d'adoption (cf. le baromètre 2015 d'Okta).

A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, Atlassian revendique par ailleurs plus de 54 000 entreprises clientes (+27% sur un an), dont 2 600 acquises lors du dernier trimestre. Des sociétés qui peuvent d'ailleurs avoir souscrit à une autre offre d'Atlassian, notamment Jira, son outil historique centré sur la gestion de projet. Une solution qui fait elle-aussi l'objet d'un fort investissement en R&D de la part d'Atlassian. Conçue initialement pour les équipes de développement agile, elle fait désormais l'objet de deux déclinaisons : l'une pour gérer le support technique, l'autre pour gérer des projets dans d'autres métiers que l'IT (HR, finance, juridique ou marketing).

Slack / Atlassian