Cloud : repli historique des cours de bourse vendredi

Salesforce, LinkedIn, Workday... Vendredi, le cours de bourse de nombreux poids lourds américains du cloud a chuté. L'indice BVP Cloud Index était en repli de 17%.

L'BVP Cloud Index, qui suit la capitalisation boursière de 47 acteurs du cloud, a enregistré la baisse la plus importante de son histoire en une journée, vendredi 5 janvier (voir le graphique ci-dessous). Le repli s'est établi à 17%. Le déclin, qui avait commencé début janvier 2016, s'établit désormais à -30% sur les 40 derniers jours.

Salesforce, Workday et LinkedIn impactés

Ce 5 février, la décrue a notamment touché Salesforce (-13%), Workday (-16%), ServiceNow (-11%), sans compter LinkedIn (-43%). Autre acteur touché : Atlassian - qui est entré en bourse en décembre (-16%). Mais la valeur moyenne des cours suivis par BVP Cloud Index reste 100% supérieure à celle enregistrée lors du lancement de l'indice en janvier 2011.

A l'aube de 2016, il semble que les marchés souhaitent mettre en garde les acteurs. Même si leurs chiffres d'affaires sont prévisibles (car récurrents) à la différence des résultats des éditeurs traditionnels, les entreprises du cloud s'adossent un modèle qui ne génère pas forcément de bénéfice à court terme - notamment dans la mesure où il implique des investissements importants. C'est souvent le point noir qui a été désigné historiquement par les analystes. Les marchés pourraient, aussi, craindre une baisse des budgets informatiques des entreprises cette année. Ce qui contribue à ajouter un élément d'incertitude supplémentaire. 

Cliquer sur le graphique pour l'agrandir

Graphique du BVP Cloud Index du 2 février 2016. © BVP Cloud Index

Linkedin / Wall Street