Le business des CDN a changé : Akamai se restructure

Akamai voient partir certains des plus gros clients de son CDN. Ses recrutements vont ralentir, et ses activités vont être réorganisées, et divisées en deux.

Akamai, dont le nom est très associé au CDN, vient d'annoncer une réorganisation. Ses activités vont être divisées en deux : d'un côté ce qu'Akamai appelle les solutions Media (CDN), et de l'autre, les solutions Web (sécurité et autres services). Deux cadres connus en interne vont chapoter ces nouvelles divisions (Bill Wheaton et Rick McConnell). Un autre cadre s'en va. Bob Hughes, jusqu'à aujourd'hui président des opérations internationales, quitte l'entreprise. Pour l'instant, aucun plan de licenciement n'est annoncé, mais le rythme des embauches va tout de même ralentir, a admis le CEO et co-fondateur Tom Leighton.

Dès l'année dernière, Akamai avait bien fait comprendre que certains de ses plus gros clients commençaient à dépenser moins dans ses CDN. Certains acteurs, comme Apple, préfèrent en effet déployer leurs propres infrastructures, car cela leur revient moins cher, et ils n'ont donc plus besoin de celles d'Akamai. Et la tendance devrait se poursuivre : si deux des plus grands clients du CDN d'Akamai généraient dans le passé 13% du chiffre d'affaires du groupe, ils ne devraient peser plus que 6% de l'activité cette année, selon des chiffres communiqués par la société.

Cette réorganisation a été annoncée en même temps que les résultats annuels du groupe. Ces derniers révèlent un bénéfice net en baisse de 4%. L'action d'Akamai a par ailleurs a perdu un tiers de sa valeur en un an.

CDN / Akamai