AWS rachète Nice et se renforce dans le calcul haute performance

Le cloud américain vient d’acquérir un éditeur italien spécialisé dans le HPC. En ligne de mire : capitaliser sur son offre pour développer de nouveaux services de calcul haute performance.

Amazon Web Services (AWS) reprend les actifs de Nice : un éditeur italien d'outils conçus pour piloter des ressources de calcul haute performance (HPC) exécutées dans le cloud. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été communiquées. AWS précise que les solutions de Nice continueront à être supportées, et qu'un travail de R&D commun entre ses équipes et celle de l'éditeur italien est prévu pour développer de nouveaux services de HPC (lire le post officiel de cette annonce).

AWS a déjà commencé à se positionner sur le terrain du calcul haute performance. En janvier, le cloud d'Amazon a ouvert de nouvelles instances (C4) répondant spécifiquement au besoin en HPC. Basée sur l'infrastructure cloud AWS EC2, elles permettent d'atteindre des cadences de 2.9 GHz. Et grâce à la technologie Turbo Boost d'Intel, elles pourraient même se hisser à 3.5 GHz. Elles sont présentées comme "les plus puissantes disponibles sur le marché" par le directeur technique d'Amazon, Werner Vogels.

Amazon / Cloud public