Blockchain : IBM se lance

Big Blue annonce une série d'initiatives qui devraient aider la technologie à décoller. Participation au code et premières utilisations sont prévues.

Sorte de livre de compte, ou registre sécurisé par sa décentralisation, la Blockchain a décidemment le vent en poupe, et va désormais pouvoir compter sur un nouvel allié de poids : IBM. L'entreprise de Ginni Rometty lance une série d'initiatives concernant cette technologie de sécurisation des transactions sur laquelle repose les Bitcoins.

D'abord, IBM va contribuer au projet open source Hyperledger, qui a pour but de proposer des registres sécurisés pour n'importe quelle transaction. Une initiative qui est aussi soutenue par Intel, Red Hat ou encore VMware. Le groupe prévoit, aussi, de développer de nouveaux services de Blockchain (notamment centrés sur le monitoring de chaîne de blocs), et de les porter sur son cloud Bluemix et ses mainframes z Systems. Autre projet d'IBM sur ce terrain : proposer via Watson IoT Platform d'intégrer des données en provenance d'objets connectés dans des registres Blockchain - notamment en vue de valider des transactions s'exécutant sur ce type de réseau en peer-to-peer. 

Enfin, Big Blue compte tester les Blockchains "pour simplifier la vie de ceux qui détiennent du matériel IBM en leasing", écrit le Wall Street Journal. La technologie pourrait aussi être utilisée pour suivre les stocks ou gérer des transactions financières internationales. Les clients d'IBM (on pense notamment aux banques) devraient bientôt pouvoir tester les solutions maison de Blockchains au sein de centres de développement dédiés basés à Londres, New York, Singapour et Tokyo.
 

Lire aussi

 

IBM / Open source