3e Prix : Medata.lab, des vêtements connectés pour diagnostiquer l'épilepsie

Le PDG de Dataiku (au centre) reçoit le 3e Prix du Trophée de l'innovation Big Data 2016. "L’enjeu financier de l'épilepsie est simple : chacun des 500 000 épileptiques coûte potentiellement 50 000 euros en moyenne au système de soin français", ont rappelé Dataiku et son partenaire BioSerenity pour l’occasion. © Corp Events
Améliorer le diagnostic de l'épilepsie. Tel est le défi relevé par le projet Medata.lab. Initié par la start-up parisienne BioSerenity et le spécialiste français du Big Data Dataiku, il met en œuvre des vêtements connectés pour capter les données de santé (électro-encéphalogramme, électro-cardiogramme, etc.). Les séries temporelles extraites sont injectées dans une plateforme d'analyse prédictive d'aide au diagnostic.
Lancé en France en 2015, le projet doit s'étendre à plusieurs pays. En ligne de mire : consolider environ 10 000 milliards de mesures chaque jour (soit 90 To). Sous le capot, on retrouve Spark Streaming , Data Science Studio (de Dataiku) et la base Hadoop HBase.