Cloud : Google avance ses pions dans le machine learning

Google enrichit son cloud d'un service de machine learning. Objectif du géant IT américain : combler son retard sur Amazon, Microsoft et IBM.

Google dote son cloud d'un service de machine learning. L'annonce a été réalisée à  l'occasion de son événement Next qui se tient cette semaine à San Francisco. Baptisé Google Cloud Machine Learning, le service en question s'adosse aux technologies utilisées par Google pour ses propres besoins.

"La plupart des applications de Google exploitent Cloud Machine Learning", indique même le groupe américain. Google évoque notamment une utilisation de cette technologie dans Photos (pour la recherche d'image), dans l'app Google (pour la recherche vocale), dans Google Translate,  mais aussi  dans Inbox (pour la fonction Smart Reply de réponse automatisée au mail).

Google entend rattraper son retard sur Amazon

Google Cloud Machine Learning doit permettre de faciliter la création de modèles d'auto-apprentissage. "Ces modèles pourront ensuite s'enrichir en allant puiser des données issues d'autres services cloud de notre plateforme, comme Google Cloud Storage ou Google BigQuery", explique Google. Cloud Machine Learning donne, aussi, accès à des API pour concevoir des modèles de machine learning pour des enjeux particuliers : la reconnaissance vocale, la traduction de texte, ou encore la reconnaissance d'image.

Avec cette nouvelle offre cloud, Google se positionne sur un créneau déjà bien occupé par ses concurrents. Amazon Web Services proposait déjà un tel service sur son propre cloud (Amazon Machine Learning). Tout comme Microsoft ou IBM au sein de leur offre cloud respective. Le premier avec Azure Machine Learning, et le second via sa déclinaison de Watson en mode cloud.

Google / Big Data