Opera va intégrer un VPN gratuit

En intégrant un VPN à son navigateur, l'éditeur d'Opera veut notamment permettre d'"améliorer la confidentialité", mais pas seulement.

Le navigateur Opera a trouvé un moyen de se distinguer de la concurrence en intégrant nativement un VPN gratuit. La technologie est issue de son acquisition d'EasySurf, réalisée l'année dernière. Elle ne nécessite ni plugin, ni login, ni abonnement payant.

L'éditeur la présente comme une solution pour améliorer la confidentialité, mais elle peut avoir bien d'autres usages, y compris professionnels. Une fois activé (en un clic), le VPN va ainsi permettre de contourner certains pare-feu, d'accéder à des contenus bloqués, de dissimuler son adresse IP, de bloquer des cookies de tracking, ou encore d'améliorer la confidentialité sur les réseaux wifi publics, comme l'indique sa page de paramétrages. Le VPN d'Opera utilise en effet un chiffrement 256 bits. Il est actuellement possible de choisir entre 3 lieux virtuels : les Etats-Unis, le Canada et l'Allemagne. D'autres pays doivent suivre.

Il s'agit pour l'heure d'une fonctionnalité intégrée à une préversion adressée aux développeurs, qui peut être téléchargée sur le site officiel.

Edit d’août 2016 : le service gratuit de VPN d'Opera a aussi été lancé sur iOS, puis sur Android

Chiffrement / Wifi