Trimestriels de Microsoft : Windows décline, et le bénéfice chute

Microsoft attire l'attention sur les belles croissances enregistrées par ses offres cloud et surtout Office, mais Windows se vend moins, et les ventes de ses Lumia s'effondrent.

Microsoft vient de publier les résultats de son troisième trimestre. Ils révèlent un bénéfice de 3,8 milliards de dollars pour  un chiffre d'affaires de 20,5 milliards. Tous les deux sont en baisse par rapport à l'année dernière : le résultat net chute d'ailleurs significativement, de près de 25%. Le chiffre d'affaires a lui fondu de 5%.

Dans le détail, certaines activités enregistrent tout de même de belles croissances. Azure voit ainsi son chiffre d'affaires plus que doubler (+120%), mais Microsoft ne dévoile pas le montant atteint. Les Surface ont rapporté 61% de plus que l'année dernière, "notamment grâce à la Surface Pro 4 et au Surface Book", indique le fournisseur. Pesant bien plus lourds, tous les chiffres annoncées sur Office sont aussi en hausse : les ventes des versions professionnelles d'Office 365 progressent ainsi de 57%. Et dans le grand public, le nombre d'abonnés a presque doublé, passant de 12,4 à 22,2 millions en un an.

Il y a en revanche aussi des baisses importantes. L'activité liée aux téléphone semble presqu'abandonnée, et s'écroule, avec des revenus qui ont chuté de près de 50%. Microsoft n'a pu vendre que 2,3 millions Lumia sur le dernier trimestre, soit pas moins de 73% de moins que l'année dernière. Même les plus fidèles ont aujourd'hui du mal à croire aux téléphones Microsoft.

Du côté de Windows, les revenus tirés des licences et des OEM baissent de 2%, mais Microsoft tient à signaler que c'est mieux que la tendance globale observée sur le marché du PC. 

Microsoft / Windows