4 start-up françaises qui boostent la productivité de Slack Ottspott, pour gérer le service de support client depuis Slack

Prenons une société française qui a des clients aux Etats-Unis mais pas de bureau sur place. Comment avoir un support client avec un numéro de téléphone local reprenant le bon préfixe pour New-York ou San Francisco ? C'est tout l'utilité d'Ottspott. Ce bot génère un numéro de téléphone virtuel à la volée puis organise le service entre les membres d'une équipe support. Ces derniers n'ayant pas besoin d'être physiquement réunis. Les appels entrants arrivent dans un channel dédié sous forme de notifications avec un lien pour répondre. Ce service, lancé en novembre, est proposé par la startup française APIdaze qui édite une API pour faire de la voix sur IP, de la messagerie ou de la vidéo en temps réel.

Des numéros locaux virtuels utilisables via Slack

Ottspott peut émettre des appels en affichant un numéro local ou rediriger les appels vers des lignes fixes et mobiles. Il présente aussi des services additionnels comme le pré-décroché avec message d'attente. Et si le correspondant ne souhaite pas attendre, il peut laisser un message vocal. Il sera retranscrit au format texte dans Slack.

Les appels entrants pilotés par Ottspott arrivent dans un canal dédié sous forme de notifications avec un lien pour répondre. © Capture Ottspott

Une conférence téléphonique peut, par ailleurs, réunir 3, 10 personnes ou plus. "Il n'y a pas de frontière  technique dans la limite de l'audible", avance Luis Borges Quina, co-fondateur d'APIdaze. "Nous pourrions aussi proposer la visioconférence, notre API permet de le faire mais nous n'avons pas vu de cas d'usage pertinent."

Déjà 6 000 utilisateurs dans le monde dont 60% aux Etats-Unis

Encore en phase bêta pour un mois, Ottspott revendique 6 000 utilisateurs dans le monde dont 60% aux Etats-Unis. Le reste se partageant entre la France, le Royaume-Uni ou l'Australie. "Ce qui reflète l'implantation Slack", analyse-t-on chez APIdaze.

Pour être proche de ses utilisateurs APIdaze dispose de serveurs et infrastructures télécoms aux Etats-Unis, en Europe et bientôt en Asie. Il a aussi passé des accords avec des opérateurs locaux pour réduire les temps de latence. Le bot est surtout utilisé pour le help desk informatique, l'assistance commerciale ou les services généraux avec des équipes comptant en moyenne de 10 à 12 personnes.

Vers une plus grande intégration aux systèmes métier

Le service est disponible sur abonnement. Comptez 49 dollars par mois pour un numéro de téléphone virtuel et 4 heures d'appels sortants. Une offre d'essai gratuite devrait prochainement voir le jour.

A l'avenir, APIdaze compter mêler communication et data afin d'apporter plus d'intelligence à Ottspott. Quand l'appel entrant est identifié, il peut être déjà associé à une remontée de fiche client. Mais il s'agit d'aller plus loin et de transporter de la donnée métier en se connectant par exemple à un outil de support client comme Zendesk.

Serveurs / Slack