SharePoint 2016 : l'outil collaboratif de Microsoft arrive sur iOS

Microsoft lève le voile sur la feuille de route de SharePoint. L'outil va être doté d'une déclinaison pour iOS, puis d'apps Android et Windows Mobile.

Microsoft avait déjà assez largement communiqué mi-avril sur la feuille de route de SharePoint pour 2016 (voir la slide ci-dessous). L'éditeur vient de préciser ses intentions, notamment quant à son projet de rendre son outil collaboratif accessible depuis les mobiles. Microsoft prévoit de doter SharePoint d'une application iOS d'ici la fin du deuxième trimestre. Des apps pour Android et Windows Mobile étant, elles, en préparation pour un lancement, dans la foulée, d'ici la fin de l'année. Dixit Zdnet.com et Business Insider.

Une meilleure intégration à OneDrive

Les applications mobiles en question seront conçues pour donner accès à l'ensemble des ressources SharePoint sur smartphones ou tablettes (fichiers, sites intranet, portails...), y compris à celles stockées sur des serveurs SharePoint installés en interne.

Toujours dans l'optique d'améliorer le potentiel de son outil collaboratif en situation de mobilité, Microsoft planche aussi sur une intégration plus fine de SharePoint à son service de stockage de fichiers en mode cloud (alias OneDrive). L'objectif étant notamment d'améliorer la gestion de la synchronisation des fichiers entre les deux outils.  Microsoft entend également permettre d'accéder aux librairies de documents SharePoint depuis l'app mobile OneDrive.

Slide de Microsoft passant en revue les grandes axes d'évolution de SharePoint prévus pour 2016.  © Microsoft

Ces annonces interviennent alors que la version 2016 de SharePoint Server (c'est-à-dire de l'édition on-premise de Sharepoint) vient tout juste d'être livrée par Microsoft (sur MSDN). Parmi ses principales évolutions, SharePoint Server 2016 propose notamment une approche qui se veut plus aiguisée pour les scénarios de cloud hybride. L'objectif étant assez clairement pour Microsoft d'accompagner, en douceur, ses clients vers la version cloud de l'application (SharePoint Online).

Serveurs / Microsoft