Panne majeure pour Salesforce aux US : 5 heures de données perdues

Salesforce a connu une panne d'une dizaine d'heures aux Etats-Unis dans la nuit de mardi à mercredi. L'éditeur n'a pas été en mesure de restaurer l'intégralité des données des clients impactés.

Pendant une dizaine d'heures dans la nuit de mardi à mercredi, Salesforce a essuyé une interruption de service aux Etats-Unis, touchant semble-t-il plusieurs régions du pays. L'incident provenait d'une panne sur une base de données de l'éditeur hébergée sur un certain type d'instance (NA14).

Le spécialiste américain du CRM n'a pas été en mesure de restaurer l'intégralité des données de production des clients impactés.

"La panne a été causée par un problème d'intégrité de fichier", explique Salesforce. "Nous avons déterminé que les données qui avaient été écrites sur les instances NA14 entre 9h53 UTC et 14h53 UTC le 10 mai ne pouvaient pas être restaurées." D'après nos confrères de The Register, l'incident aurait débuté dans le data center de Salesforce à Herndon en Virginie avant de s'étendre à ses infrastructures informatiques de Washington, D.C. 

Marc Benioff présente ses excuses sur Twitter

Salesforce a rapidement mis en place une communication de crise. Son CEO, Marc Benioff, a présenté ses excuses sur Twitter en réponse aux nombreux clients mécontents s'exprimant sur les réseaux sociaux. A l'heure où nous publions ces lignes, la page de statut de la base de données affectée indique que la panne a été résolue, et que Salesforce.com est de nouveau pleinement accessible, mais que l'instance sous-jacente est toujours affectée par des performances dégradées.

SaaS / CRM