2300 serveurs répartis sur les 3 data centers

Les locaux ont été construits en 2008-2009 : à l'époque les serveurs étaient bien plus volumineux, d'où la sensation d'espace qu'il existe paradoxalement aujourd'hui.
 
©  Cécile Debise/JDN