Le serveur en mémoire SAP Hana est optimisé pour le cloud de Microsoft

A l'occasion de sa conférence annuelle Sapphire, SAP a annoncé un partenariat avec Microsoft. Il prévoit l'intégration d'une partie de son offre avec Azure et Office 365.

SAP et Microsoft signent un partenariat d'intégration croisée. Dans le cadre de cet accord, la prise en charge de la base de données en mémoire Hana du premier par le cloud du second va être améliorée. Objectif : faciliter le déploiement du serveur de SAP sur Azure en configuration multi-nœuds - avec la possibilité par exemple de supporter jusqu'à 32 To de mémoire pour exécuter un cube OLAP (voir le post officiel de cette annonce). Cette intégration doit permettre, également, aux clients de SAP de porter sur Azure SAP S/4HANA, la version du progiciel de SAP conçue pour tourner sur Hana.

Dans le sillage de SQL Server 2016 dont le lancement est prévu en juin, Microsoft prévoit de proposer, en parallèle, la possibilité d'exécuter en mémoire son propre SGBD sur Azure. Cette fonctionnalité, qui couvre à la fois les traitements OLAP et transactionnels en ligne (OLTP), est d'ailleurs d'ores et déjà disponible en préversion sur Azure (via l'Azure SQL Database), et ce, depuis novembre 2015 (lire le post officiel de cette annonce).

Un accord qui concerne aussi Office 365

Mais le partenariat signé entre les deux ténors du logiciel s'étend au-delà d'Azure et Hana. Il prévoit également l'intégration de fonctions d'Office 365 (en matière de communication Skype, de collaboration, de gestion de documents...) à plusieurs applications SaaS de SAP : Concur, SAP Fieldglass, SAP SuccessFactors et SAP Ariba. Un déploiement qui sera effectif à partir du troisième trimestre 2016, précise Microsoft.

Enfin, SAP va intégrer sa bibliothèque de briques métier SAP Fiori à l'outil de gestion de terminaux mobiles en mode cloud de Microsoft (Intune).

Serveurs / Microsoft