Salesforce va dépenser 400 millions de dollars de plus dans le cloud d'Amazon

Un nouveau contrat fait d'AWS "le fournisseur préféré de cloud public d'infrastructure" de Salesforce. Il porte sur des montants conséquents.

Salesforce utilise déjà le cloud d'Amazon pour plusieurs de ses produits (Heroku, SalesforceIQ, IoT Cloud…), et un nouveau deal était annoncé depuis quelques jours entre les deux géants du cloud. Des détails sur ce nouveau contrat, qui fait d'AWS "le fournisseur préféré de cloud public d'infrastructure" de Salesforce ont émergé. Son montant est connu : il s'élève à 400 millions de dollars. Les dépenses, déjà prévues en détail, vont aller crescendo : sur l'exercice actuel, Salesforce va verser 70 millions à AWS, 96 l'année d'après, et puis 108 et, enfin, 126 millions de dollars.

L'entreprise de Mark Benioff explique que la plupart de ses services vont en profiter, Sales Cloud, Service Cloud, App Cloud, Community Cloud, et Analytics Cloud "et plus encore".

Le cloud d'Amazon va permettre au ténor du CRM de se déployer plus vite à l'international, car il n'aura pas à s'occuper de trouver ou mettre en place l'infrastructure informatique dont il aura besoin. En plus, Amazon dispose de serveurs en Europe, ce qui va pouvoir intéresser les DSI du Vieux Continent.

Serveurs / Amazon