OneNote vs Evernote : quel est le meilleur outil de prise de notes ? Evernote, la force d'un pure player

Avec Evernote, tout est fait pour capturer des notes en deux clics. Notamment sur le web. Web Clipper, son extension pour les navigateurs, offre un large choix de formats : l'article intégral expurgé des publicités, sa version simplifiée, la page complète, une capture d'écran ou seulement le lien vers la page.

Pendant d'Office Lens pour OneNote, son application mobile "Scannable" (sur iOS uniquement) numérise les documents papier, comme des cartes de visite, et leur applique les technologies de reconnaissance de caractères. Ce qui permet ensuite d'opérer une recherche plein texte.

Un algorithme d'Evernote va suggérer des tags et des mots-clés

Pour classer une nouvelle note, l'algorithme d'Evernote va suggérer des tags et des mots-clés via une analyse sémantique du contexte. "C'est assez bluffant", note Matthieu Guignard, consultant senior du cabinet Lecko et utilisateur de longue date d'Evernote. "Dans mon cas, les suggestions sont pertinentes à 95%."

Evernote va aussi suggérer des notes correspondantes à la note créée. De même, si vous avez installé Web Clipper sur votre navigateur, Google va aller chercher des réponses à vos requêtes dans Evernote et remonter les notes relatives au sujet dans sa page de résultats.

Une centaine de connecteurs

Produit "stand alone" à la différence d'OneNote, Evernote conduit une stratégie d'interopérabilité plus poussée. Au-delà de ses plugins, dont un pour Outlook, il dispose d'une centaine de connecteurs avec des applications tierces dont Zapier, Sunrise ou Zendesk. Comme OneNote, il s'interface à IFTTT, ce qui multiplie les possibilités.

Pour la collaboration, Evernote a intégré son module de chat, Work Chat. "Un outil pas vraiment intuitif, il reste perfectible", déplore Matthieu Guignard. Ce n'est pas si grave car il peut connecter à une solution dédiée au ChatOps comme Slack ou HipChat.

Evernote intègre un module de chat, Work Chat, qui peut se connecter à Slack ou HipChat.  © Capture JDN

Evernote donne la possibilité de créer une présentation

Parmi les autres atouts de ses versions payantes, Evernote propose un bouton "Présenter" qui, comme son nom l'indique, permet de monter automatiquement une présentation avec un pointeur associé. Le bouton "Rappel" envoie, lui, une alerte sur une note donnée le moment souhaité.

Dans sa nouvelle version Windows sortie en avril, Evernote propose d'organiser les notes par codes couleurs et de séparer celles qui relèvent de la vie personnelle de la vie professionnelle.

La dernière version d'Evernote permet de classer les notes par codes couleurs. © Capture JDN

Après avoir été piraté en 2013, Evernote a relevé son niveau de sécurisation. La plateforme assure une authentification en deux étapes mais aussi le cryptage de certaines zones d'une note. Enfin, compte tenu du succès mitigé de sa version Premium, Evernote a introduit Plus, une offre plus accessible financièrement.

Dans sa déclinaison la plus haut de gamme (Business),  Evernote offre aux entreprises des possibilités avancées d'administration mais aussi l'édition de carnet de notes collectif. "Il appartient à l'entreprise et ne part pas avec le collaborateur si celui-ci la quitte", note Matthieu Guignard. "Ce qui peut toutefois être mal perçu par ce dernier et réfréner l'usage."

Points forts

Points faibles

Evernote en bref

- L'intelligence dans la suggestion des tags, des notes connexes

- Interopérabilité avec des applications tierces

- La gestion de carnet de notes collectifs

- Produit "stand alone"

- Le tarif des versions payantes

- L'outil de collaboration, perfectible

Autour du même sujet