Salesforce veut rendre son outil de gestion de communautés aussi riche que Facebook

A l'occasion de son événement clients parisien ce 23 juin, l'éditeur lève le voile sur plusieurs évolutions de son offre Community Cloud, centrée sur la gestion de communautés de clients.

Lors de son événement client parisien (Salesforce World Tour Paris 2016) qui se tient ce 23 juin au Parc de expositions de la Porte de Versailles à Paris, Salesforce a mis son outil de gestion de communautés, Community Cloud, à l'honneur. Le spécialiste américain de la gestion de la relation client en mode SaaS a dévoilé plusieurs évolutions livrées ce jour au sein de cette application. La principale d'entre elles, Community Cloud intègre les composants Salesforce Lightning. Il s'agit de briques permettant aux utilisateurs d'assembler eux-mêmes des modules additionnels bénéficiant de l'interface graphique de nouvelle génération de Salesforce (Lightning).

"Les composants Lightning vont permettre de doter Community Cloud de feeds aussi riches que ceux de Facebook, intégrant de la vidéo, du son, du code et autres formats de contenu", commente Guillaume Roques, vice-président marketing Europe Moyen-Orient et Afrique de Salesforce.

Schneider Electric prévoit de fédérer 1 million de partenaires via Salesforce d'ici 2020

Les composants Lightning de la nouvelle interface graphique de Salesforce sont désormais pris en charge par Community Cloud.  © Salesforce

"En France, Schneider Electric a déployé Community Cloud, en version Lightning, en vue de gérer 1 million de partenaires (électriciens, installateurs, consultants...) dans 120 pays d'ici 2020. Il a notamment recours à la solution pour sélectionner les partenaires les mieux à même de porter un projet d'installation d'équipement particulier", indique Guillaume Roques. Via Community Cloud , "Schneider Electric peut ensuite transmettre à ses partenaires toutes les informations techniques nécessaires aux interventions et gérer la facturation. Le partenaire pourra, lui, interagir avec lui depuis son mobile."

Mais Community Cloud fait l'objet d'une autre nouveauté, moins visible au premier abord mais sans doute tout aussi importante. L'outil intègre désormais un moteur de scoring. Il a pour but de faire remonter les contenus publiés par la communauté qui peuvent être pertinents pour l'utilisateur. Ce moteur est également dessiné pour détecter les commentaires inappropriés qui auront pu être publiés au sein des forums de discussion mis en musique par Community Cloud.

La 50e release livrée par Salesforce depuis son lancement

Ce n'est pas la seule annonce réalisée par Salesforce lors de son Salesforce World Tour Paris 2016. L'éditeur de San Francisco a aussi dévoilé une déclinaison de son outil de Business Intelligence, Wave Analytics, taillée pour les services informatiques. Ces derniers ont désormais la possibilité d'accéder dans Wave à l'ensemble des indicateurs d'événements liés à l'utilisation des solutions cloud de Salesforce au sein de leur entreprise (en termes de performance IT et de statistiques d'usage notamment). "Nous avons en parallèle intégré Wave à Service Cloud, notre brique de gestion du support. L'idée est de fournir des tableaux de bord complet de suivi au service client compilant divers indicateurs : délai de traitement moyen, pourcentage de résolution au premier contact, niveau de satisfaction client, etc.", ajoute Guillaume Roques.

Enfin, Salesforce a profité de l'événement pour lancer une déclinaison de son application de gestion des ventes (Sales Cloud) pour les départements financiers, et activer une intégration de l'environnement Lightning avec le réseau IoT Sigfox. "Pour nous, toutes ces évolutions, au-delà de leur intérêt métier intrinsèque, sont assez symboliques car elles s'inscrivent dans la 50e release livrée par Salesforce depuis son lancement en 1999", précise Guillaume Roques.

SaaS / Facebook