Microsoft renonce à son objectif d'un milliard de "device" Windows 10 en 2018

Alors que la vente de terminaux Windows 10 Mobile ne décolle pas, l'éditeur jette l'éponge. Il tire officiellement un trait sur son objectif d'atteindre le milliard d'appareils sous Windows 10 d'ici 2018.

En avril 2015, soit trois mois avant la sortie officielle de Windows 10, Microsoft avait clamé haut et fort un objectif : atteindre le milliard d'appareils équipés du nouvel OS d'ici 2018. La grande idée : proposer un système d'exploitation qui puisse équiper tout type de terminal (PC, tablette, smartphone, objet connecté, console de jeux...). 15 mois après, l'éditeur jette l'éponge et avoue que ce cap ne pourra être franchi dans les délais escomptés. 

"Windows 10 enregistre la progression la plus rapide de toute l'histoire de Windows, avec à la clé plus de 350 millions d'utilisateurs actifs enregistrés à ce jour, ainsi qu'une satisfaction et un taux d'engagement records. Nous sommes satisfaits de notre progression à date, mais du fait du recentrage de notre activité de téléphone mobile, l'échéance de 2018 ne suffira pas pour atteindre le milliard de 'devices' actifs mensuels", indique Microsoft dans les colonnes de Zdnet.com.

La téléphonie est ainsi invoquée clairement par Microsoft comme cause première de ce revirement. Pas étonnant. A l'issue de son dernier trimestre fiscal, l'éditeur avait fait état d'un chiffre d'affaires en baisse de 50% dans ce domaine. Sur la période, le groupe indiquait avoir écoulé 2,3 millions de smartphones Lumia, un niveau en baisse de 73% comparé à l'année précédente. Des résultats qui pousserait dès lors Microsoft à plancher sur une stratégie alternative (lire l'article Surface Phone : l'arme secrète de Microsoft pour 2017 ?).

Quant à la forte progression de Windows 10 sur desktop, elle n'est pas venue compenser le manque à gagner sur mobile. Le taux de pénétration de l'OS sur ce terrain est certes assez régulier depuis un an, mais associé à une baisse tout aussi régulière de Windows 7 (lire l'article Un PC sur cinq tourne désormais sous Windows 10 dans le monde).

A lire aussi :

 

 

Windows 10