100 000 emplois créés en France au sein de l'écosystème Salesforce d'ici 2020 ?

L'estimation est issue d'une étude réalisée par le cabinet IDC pour le compte de Salesforce. Elle fait le point sur toutes les potentielles retombées économiques de la stratégie du ténor du CRM.

4,7 millions. C'est le nombre d'emplois qui pourraient être créés au sein de l'écosystème mondial de Salesforce d'ici 2020. C'est ce qu'estime IDC dans une étude commanditée par l'éditeur de San Francisco. Parmi ces emplois, "la plus grosse partie (2,8 millions) seront issus des sociétés de services et fournisseurs IT gravitant autour du groupe, l'autre partie (1,9 million) seront directement créés au sein de clients de Salesforce" pour piloter les projets reposant sur les applications de l'éditeur de San Francisco.  

La France : 2e pays européen le plus dynamique

Si Salesforce continue de croître au rythme du cloud, son écosystème devrait générer un marché global en progression de 100 milliards de dollars d'ici 2020 toujours selon IDC.  Pour chaque dollar de plus dans le CA de Salesforce, les acteurs de l'écosystème pourraient eux engranger 4,14 dollars de plus sur la période. 

Deux tiers des gains financiers seront générés par l'écosystème aux US

"Les Etats-Unis, du fait de leur important taux de pénétration en matière de cloud et leur poids dans le chiffre d'affaires de Salesforce, vont générer environ deux tiers du gain financier obtenu par l'écosystème. Mais environ deux tiers des emplois induits par Salesforce sur la période seront créés dans des pays où le coût du travail est plus faible", analyse IDC. 

Après le Royaume-Unis, la France serait le deuxième pays européen à plus fort potentiel en termes de création d'emplois au sein de l'écosystème Salesforce. En comprenant les emplois directs et indirects liés à Salesforce, IDC estime à  plus de 100 000 le nombre d'emplois qui pourraient être créés dans l'Hexagone au sein des acteurs de la galaxie Salesforce (voir le détail dans le tableau ci-dessous).   

La France © Après le Royaume-Uni, la France est le pays européen à plus fort potentiel en termes de création d'emplois au sein de l'écosystème Salesforce, selon IDC.

Méthodologie : l'étude conduite par IDC sur l'économie de l'écosystème de Salesforce a été réalisée sur la base d'une enquête effectuée auprès de 75 partenaires de Salesforce. Reposant sur un modèle prédictif personnalisé, l'analyse de marché du cabinet exploite aussi les enseignements tirés d'une première étude parue en 2015, et réalisée sur la base d'une enquête auprès de 1142 décideurs de l'écosystème de Salesforce. 

A lire aussi : 

Salesforce / Cloud public