Google rachète API.AI : une techno de bot

API.AI fournit un environnement pour bâtir des agents conversationnels. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été communiquées.

Google s'offre la start-up californienne API.AI. Basée à Sunnyvale, à quelques kilomètres du siège mondial de Google, cette société commercialise un environnement de développement pour mettre en musique des agents conversationnels (ou bots), sur desktop ou mobile. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été communiquées (lire le post officiel de cette annonce). 

Slack et Facebook Messenger basés sur API.AI

"Nous étudions depuis des années la manière d'appliquer les technologies de machine learning aux interfaces en langage naturel pour les rendre plus intelligentes. Cette acquisition se situe dans le cadre cet investissement", explique Scott Huffman, vice-président ingénierie chez Google. "Plus de 60 000 développeurs utilisent API.AI pour concevoir des expériences conversationnelles, pour des environnements comme Slack, Facebook Messenger et Kik, pour n'en citer que quelques-un. 

Prenant en charge 15 langues (dont l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et le chinois), la plateforme d'API.AI. s'articule autour d'une série d'interfaces de programmation répondant aux problématiques de reconnaissance du langage, gestion de contextes ou de vocabulaires spécialisés. Cette technologie doit être intégrée à l'offre de Google pour les développeurs. 

A lire aussi :

Google