Cloud : hausse de 66% du CA annuel récurrent d'IBM, à 7,5 milliards de dollars

Grâce, notamment, à ses bons résultats sur le segment du cloud, Big Blue publie un chiffre d'affaires stable au troisième trimestre 2016.

IBM vient de lever le voile sur les résultats de son troisième trimestre fiscal 2016 (clos au 30 septembre). Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe informatique américain est quasi-stable. Il se hisse à 19,23 milliards de dollars, contre 19,28 milliards un an avant. Dans le même temps, le groupe affiche des bénéfices (GAAP) de 2,9 milliards de dollars, également stable comparé à l'année précédente.

Sur la période, les activités qualifiées par IBM de stratégiques (cloud, analytics, mobilité et sécurité) enregistrent une croissance globale de leur chiffre d'affaires de 16% en un an (et de 15% à taux de change constant). Le CA tiré du cloud (public, privé ou hybride) représente, lui, 12,7 milliards de dollars sur les 12 derniers mois. Dans cette somme, le chiffre d'affaires annuel récurrent (Annual Run rate, ou ARR) atteint 7,5 milliards de dollars, contre 4,5 milliards de dollars il y a un an.

4,2 milliards de dollars enregistrés dans les solutions cognitives

Le chiffre d'affaires annuel récurrent d'IBM n'atteint pas pour autant le même niveau que ceux de ses principaux concurrents sur le segment du cloud. Microsoft a annoncé avoir dépassé le cap des 12 milliards de CA récurrent lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels en juillet dernier. Quant à celui d'Amazon Web Services, il devrait atteindre les 10 milliards de dollars d'ARR d'ici la fin de l'année.

IBM précise que son chiffre d'affaires dans l'Analytics (segment qui inclut le Big Data et la Business Intelligence) est en hausse de 15%, et que ses activités dans la mobilité et la sécurité progressent respectivement de 19% et 11%. Enfin, sur le front des solutions cognitives (où IBM place Watson et ses offres cloud de machine learning), le chiffre d'affaires trimestriel du groupe s'élève à 4,2 milliards de dollars, en hausse de 4,5% sur un an.

IBM