Vous pouvez faire tourner la même appli sur 16 clouds, dont le cloud d'OVH

Lors de l'OpenStack Summit, 16 clouds ayant fait le choix de l'infrastructure open source éponyme ont réalisé une démonstration : porter en 10 minutes la même pile logicielle sur leur environnement respectif.

A l'occasion de l'OpenStack Summit (qui se tenait du 25 au 27 octobre aux Etats-Unis), 16 acteurs du cloud adossant leur environnement à l'infrastructure open source éponyme se sont prêtés à une démonstration pas comme les autres : porter une même pile logicielle sur leur IaaS respectif, dans un temps imparti de 10 minutes. L'objectif étant de prouver qu'en utilisant OpenStack (avec la brique Shade) et un même outil de DevOps (ici Ansible), il était ensuite possible de migrer aisément la stack en question d'un de ces clouds à l'autre. 

OVH sur scène aux côtés de Red Hat ou Rackspace

Parmi les clouds présents sur scène, un Français : OVH. A ses côtés figuraient d'autres grandes stars de l'écosystème OpenStack (notamment Rackspace, Red Hat, Canonical, Mirantis, ou Suse). C'est une pile LAMP (Linux, Apache, MySQLPHP) supportant le CMS WordPress qui a été utilisée pour la démonstration. Côté Linux, chaque acteur s'est basé sur sa distribution de prédilection (Canonical a déployé Ubuntu, Red Hat a mis en œuvre Red Hat Enterprise Linux...).

Avec cette démonstration qui a beaucoup impressionné l'assistance, l'objectif d'OpenStack était de prouver la capacité de sa technologie à éviter le verrouillage des offres de cloud.  

A lire aussi : 

OVH