Cloud public : AWS est deux fois plus gros que Microsoft, Google et IBM réunis

Amazon Web Services conserve 45% de part de marché sur le segment du cloud d'infrastructure. Ses trois principaux challengers ne parviennent pas à entamer son taux de pénétration.

Amazon Web Services (AWS) demeure le leader incontesté du cloud d'infrastructure (IaaS). Selon le dernier baromètre trimestriel de Synergy Research Group sur le cloud, AWS maintient sa part de marché aux alentours de 45% sur ce segment. "Et ce, malgré une croissance plus élevée dans ce domaine pour Google et Microsoft", constate le cabinet d'études américain. "Sur le IaaS, la part de marché d'Amazon reste deux fois plus importante que celle de ses trois principaux concurrents réunis : Microsoft, Google et IBM."  

La bataille se situe désormais dans le PaaS

Toujours selon Synergy Research Group, la compétition est plus serrée sur le front du PaaS (Platform as a Service). Mais là encore, AWS se hisse en tête, devant Salesforce et Microsoft. Quant au créneau du cloud managé, il est dominé par IBM. Amazon Web Services arrive juste derrière, suivi par Rackspace et NTT. "Globalement, les quatre premiers fournisseurs de cloud (Amazon, Microsoft, IBM et Google) continuent de contrôler plus de la moitié du marché mondial, et tous voient leur part de marché croître", commente Synergy.

Deux challengers pointent au second plan : Oracle et Alibaba

 

A l'heure où Microsoft, Google et Amazon ont tous trois enclenché de vastes plan d'investissement visant à renforcer leur réseau de centres de données, le cabinet pointe du doigt deux acteurs, challengers de second plan, particulièrement actifs : Alibaba (notamment sur le IaaS) et Oracle (dans le PaaS).

Un marché de 8 milliards de dollars au 3e trimestre

Le poids du marché du cloud aujourd'hui ? Au troisième trimestre 2016, il représente 8 milliards de dollars d'après Synergy. Un chiffre d'affaires en progression de 50% en un an. Derrière ce montant, Synergy a répertorié les revenus tirés à la fois du IaaS public, du PaaS et du cloud privé managé. "Alors que le IaaS est le segment le plus important des trois, le PaaS croît de manière beaucoup plus forte", constate le cabinet. Cette progression serait notamment tirée par les services cloud de base de données, d'IoT, et d'Analytics. Trois sous-segments qui enregistrent chacun des croissances de 100% sur un an.

© Synergy Research Group

Microsoft / Google