Comparatif : qui va gagner la guerre des orchestrateurs de containers ? Mesos - Marathon, l'orchestrateur universel de référence

Mesos fait partie de la sphère des projets open source sous licence Apache. Présenté pour la première fois en 2009, ce méta-framework est conçu pour faire tourner des infrastructures de gestion de cluster comme, par exemple, Spark. Mesos gère plusieurs machines physiques ou virtuelles et répartit la charge en fonction des ressources mutualisées (CPU, RAM, disques...). Issu du monde de la R&D, Mesos est fréquemment utilisé pour les projets de Big Data. Parmi ses utilisateurs, on peut citer eBay, Apple (pour Siri) ou encore Verizon.

Avec le succès de Docker, Mesos a décidé de se tourner vers l'orchestration de containers. Mesos utilise pour cela Marathon, une interface proposée par la société Mesosphere. Cette start-up commercialise aussi un Datacenter operating system (DC/OS), que l'on retrouve sur Microsoft Azure.

Une techno éprouvée, mais en perte de vitesse face à Kubernetes

Pour Jérémie Monsinjon d'Ippon Technologies, "Mesos offre une technologie éprouvée en production depuis plusieurs années notamment pour les clouds privés". Avec la particularité d'avoir une approche multi-technologies. Marathon peut aussi bien démarrer des containers que lancer des commandes systèmes (commande Linux, application Java, serveur appli...). Marathon est, également, plus configurable que Kubernetes, l'utilisateur pouvant monter sa solution brique après brique. Ce qui peut avoir son revers. Arnaud Mazin d'Octo Technology note que l'orchestrateur nécessite "un travail d'intégration qui n'est pas anodin si on passe en phase d'industrialisation".

Mesos est soutenue par la fondation Apache. Son principal contributeur est bien entendu Mesosphere, la société qui porte le projet. Si Mesos est, avec Kubernetes, l'orchestrateur le plus utilisé, il serait, selon Édouard Devouge d'Octo Technology, en perte de vitesse au profit du second. Il en tient, pour preuves, le nombre de contributeurs sur GitHub pour l'une et l'autre plateforme, mais aussi le nombre de requêtes sur Google ciblant ces briques, ou encore les offres d'emploi (publiées sur Indeed) portant sur des profils de compétence Kubernetes ou Mesosphere.

Mesos - Marathon en bref

Points forts

Points faibles

- L'orchestrateur le plus ancien

- Soutien de la fondation Apache

- En perte de vitesse par rapport à Kubernetes

- Travail d'intégration

Autour du même sujet