Le cloud d'Amazon s'enrichit d'une offre de services managés

Gestion de patch, résolution d'incident, sauvegarde... AWS se dote de services managés ciblant explicitement les grands comptes.

AWS s'enrichit d'une offre de services managés. Baptisée AWS Managed Services, elle est taillée pour les très grandes entreprises. "Elle simplifie le déploiement, la migration, et le management d'applications sur AWS en utilisant des technologies d'automatisation et de machine learning, avec également un support de nos équipes techniques si besoin", précise Amazon (lire le post officiel de cette annonce).

En matière de sécurité, AWS Managed Services recouvre assez classiquement la gestion des patchs. Une prestation qui prendra en charge la correction des failles découvertes dans les logiciels d'infrastructure déployés dans les VM d'Amazon EC2 (OS, serveur d'applications...). Toujours le terrain de la sécurité, l'offre recouvre aussi la gestion d'incidents. Une fois ces derniers détectés, leur résolution pourra être prise en charge aussi bien de manière automatique que manuelle - via l'intervention d'ingénieurs d'Amazon. 

Côté pilotage des déploiements, AWS Managed Services propose une bibliothèque de piles applicatives préconfigurées pour faciliter le provisioning, mais aussi un mécanisme de contrôle de la bonne application des changements. Pour finir, l'offre recouvre la mise en œuvre de procédure de sauvegarde et de restauration, ainsi que le reporting financier et de capacité.

Accessible via la console d'administration d'AWS (AWS Management Console), l'ensemble des services managés d'Amazon pourront être intégrés en parallèle à des outils d'administration tiers (one-premise) par le biais d'une API

Serveurs / API

Annonces Google