Comparatif : quatre offres de calcul intensif dans le cloud OVH, la simplicité de l'offre

L'hébergeur français a basculé dans le monde du calcul haute performance avec l'intégration en septembre 2012, de son compatriote Oxalya spécialisé dans la fourniture de services HPC aux PME.

Jouant la carte de la simplicité, OVH articule son offre autour de deux solutions. Un cloud HPC reposant sur une infrastructure dédiée d'une part, et un service baptisé HPC Spot (encore en bêta) de calcul à la demande sur une infrastructure mutualisée d'autre part. Dans les deux cas, OVH utilise des serveurs Intel Xeon E5-2670, des cartes graphiques Nvidia et un réseau de 10 Gb/s offrant un temps de latence réduit.

Toujours dans une logique de prêt à l'emploi, OVH a préinstallé treize applications dédiées au calcul de mécanique des fluides (LaBS, OpenFoam, Code Saturn...), à la simulation météorologique (WRF) ou à la visualisation 3D (ParaView, Blender...).

Offre HPC d'OVH en bref

Points forts

Points faibles

- Simplicité de l'offre et lisibilité de la grille tarifaire

- Prestataire français

- Absence de personnalisation de configuration matérielle

- Services annexes limités

 

Serveurs / PME