Comparatif : 6 plateformes cloud de développement "low code" Google : App Maker pour personnaliser G Suite

Fin novembre, Google a présenté App Maker, son outil de développement "low code" qui vient enrichir sa suite collaborative G Suite (ex-Google Apps). Reposant sur les standards du web (HTML, CSS, JavaScript) et le framework de visualisation "Material design" de Google, App Maker permet de créer une application par glisser-déposer de composants.

App Maker permet de tirer parti des services de G Suite comme Maps, Contacts et Groups. Il peut appeler, aussi, des services de la Google Cloud Platform (comme Directory API et Prediction API), et des APIs d'éditeurs tiers.

Créer des applications pour personnaliser G Suite

Les applications créées via App Maker ont pour vocation à venir personnaliser G Suite. L'utilisateur ne sort pas de l'écosystème cloud du Google et n'a donc pas, selon ce dernier, à se soucier de la gestion de l'infrastructure.

Sorte de clone du PowerApps de Microsoft, App Maker n'est pour l'heure disponible que dans le cadre d'un programme dédié aux "early adopters". Plusieurs partenaires, dont le français Devoteam, ont aidé des entreprises utilisatrices de G Suite à se familiariser avec l'outil.

Google App Maker en bref

Points forts

Points faibles

- Simplicité de l'outil

- Intégration à l'abonnement G Suite

- La jeunesse de l'offre

- Outil spécifiquement dédié à G Suite

Framework / API