Comparatif : 6 plateformes cloud de développement "low code" Comparatif des plateformes "low code" : tableau de synthèse

Comparatif des plateformes "low code"

 

Salesforce App Cloud

Google App Maker

Appian

Positionnement

Avec Force.com et Heroku, Salesforce possède deux PaaS dédiés à la création d'applications. Deux briques qui ont pris le tournant du "low code" avec le lancement de la plateforme Lightning en 2015.

Offre la plus récente puisque qu'elle remonte à novembre 2016. Cet outil d'édition vise à personnaliser G Suite en intégrant notamment des services cloud de Google.

Appian joue sur son expertise dans le BPM et le case management pour garantir l'industrialisation et la sécurisation du déploiement d'une application "low code".

Tarifs

A partir de 25 euros par utilisateur et par mois. Développement d'applications limité à 10 objets par utilisateur.

Intégré dans G Suite.

Soit 8 euros par utilisateur et par mois pour l'offre Business.

Communiqués sur demande

Comparatif des plateformes "low code"

 

Mendix

OutSytems

ServiceNow

Positionnement

Pure player du "low code", Mendix supporte la plupart des infrastructures de cloud public. La dernière version (Mendix 7) met aussi l'accent sur l'IoT.

Autre pure payer du "low code", OutSystems joue la carte de la simplicité. Sa plateforme génère automatiquement du code Java ou .Net à partir d'une app modélisée par glisser-déposer de composants

Spécialiste de la gestion des processus d'entreprise, ServiceNow est arrivé plus récemment sur le terrain du développement rapide. Offre intégrée à sa plateforme.

Tarifs

Version gratuite limitée à 10 utilisateurs. Offre pro à partir de 1 250 euros par mois.

Version gratuite avec un nombre d'utilisateurs illimité mais pour un seul environnement. Existence d'une offre Entreprise, tarif non communiqué.

Communiqués sur demande

 

Autour du même sujet