Comparatif : 4 plateformes pour gérer une app mobile dans le cloud Google Firebase, la force du temps réel et de l'analytics

Google a bâti son offre sur la plateforme de Firebase, société rachetée en 2014 et dont la marque a été conservée. La fonctionnalité phare de Google Firebase réside dans sa base de données NoSQL dite "temps réel". Une brique qui positionne l'offre de Google comme un successeur possible à Parse.

Ingénieur en développement chez Octo Technology, Thomas Dalous tempère toutefois cette promesse. "Une base temps réel permet effectivement la synchronisation des données mais l'intelligence réside dans le code exécuté dans l'application mobile. Si cette dernière exige des règles trop complexes, il faudra développer un back-end dédié", explique l'expert.

Autre point fort de Firebase : sa modularité

Autre point fort : l'analytics, une compétence que Google peut légitiment revendiquer comme sienne. Firebase Analytics surveille plus de 500 types d'événements. Pour les analyses avancées ou la combinaison de données mobiles avec d'autres sources de données, le service peut être couplé à BigQuery.

Firebase détecte aussi les comportements anormaux d'une application mobile, en amont avec TestLab et en aval avec Crash Monitoring. Le rachat récent de Fabric et de ses outils d'analyse (Answers) et de reporting de crash (Crashlytics) devrait encore renforcer la position de Google sur ces deux volets.

Pour Thomas Dalous, la force de Firebase reste sa modularité. "On peut picorer des services et les croiser pour introduire de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, en couplant la gestion de configuration (Remote Config) et l'analytics, on peut faire de l'AB testing", note le consultant.

Google Firebase en bref

Points forts

Points faibles

- La base de données temps réel

- Les fonctions poussées d'analyse et de reporting

- La limite dans la synchronisation des données

- L'intégration partielle aux services de Google Cloud Platform

Autour du même sujet