Dossier Groupes du Cac40 : leurs choix en matière de Cloud

Du SaaS au cloud d'infrastructure en passant par le cloud de plateforme, le point sur les choix des grands groupes français en matière de cloud computing.

On sait que les DSI des entreprises françaises se sont montrés extrêmement prudents vis-à-vis du cloud computing, tout particulièrement les entreprises du Cac40 soumises à une forte concurrence internationale. Alors que bon nombre de services cloud sont proposés par des éditeurs et fournisseurs d'origine américaine, leurs responsables informatiques ont vu d'un mauvais œil leurs données partir dans les data centers de ces opérateurs étrangers, même si ceux-ci étaient en Europe. 

Le recours au cloud public se généralise dans le Cac40

Pratiquement 10 ans après le lancement de Gmail et d'Amazon Web Services, les grandes entreprises françaises ont pratiquement toutes franchi le pas. Toutes ont aujourd'hui une ou plusieurs briques de leur système d'information hébergée dans le Cloud. Certaines ont confié leur messagerie Internet et leurs outils collaboratifs à des prestataires Web, et beaucoup de groupes du Cac40 si ce n'est tous utilisent désormais des applications SaaS. Un choix bien souvent réalisé par les directions métier, marketing et RH en tête qui ont bousculé leurs DSI. Le marché français du Cloud (ou de l'ASP comme on l'appelait encore il y a quelques années) représentait 1,2 milliard d'euros en 2008 selon Xerfi. Cette année, il dépassera les 4,8 milliards d'euros. Le Cloud sous toutes ses formes s'est aujourd'hui largement diffusé dans les entreprises françaises.

Les DSI ont aujourd'hui repris les rênes de leur SI et ont intégré cette nouvelle dimension de l'informatique. Pourtant, rares sont ceux à avoir fait leur révolution culturelle et à exploiter les plateformes IaaS et PaaS à leur disposition dans le Cloud.

Autour du même sujet