Classement des Clouds : Google pénalisé par sa disponibilité Classement des Clouds : Google pénalisé par un mauvais taux de disponibilité

Sur mai (période sur laquelle ont été réalisées les mesures de notre classement), la plupart des acteurs du Cloud Computing enregistrent de légères améliorations de leur temps d'accès moyen, de 8 à 20 millisecondes, comparé à l'édition précédente du palmarès Cedexis / JDN.

Force est de constater deux exceptions. En premier lieu Windows Azure, pour son centre de données d'Europe du Nord en Irlande. Malgré un temps d'accès au dessus des 200 millisecondes, son repli reste limité (son indice baisse de seulement 6 points d'un mois sur l'autre). Windows Azure Europe du Nord se classe ainsi en troisième position.

Seconde exception : Google App Engine. Le Cloud de Google demeure en queue de peloton. Il enregistre un temps d'accès moyen en hausse de 24 millisecondes comparé au classement précédent, à 343 millisecondes. Bien pire, la moyenne mensuelle des temps d'accès quotidiens les moins bons d'App Engine s'enfonce de 353 millisecondes pour atteindre près de 759 millisecondes sur le mois de mai. Sans compter un taux de disponibilité de 98%. D'où un indice global qui passe de 17 points en avril à 3 points en mai.

  Indicateur Acteur Indice Moyenne temps d'accès Moyenne meilleurs temps Moyenne temps les moins bons Taux de dispo
1 Amazon EC2 Europe 100 139 128 154 100
2 Windows Azure Europe du Nord 91 163 149 214 99
3 Windows Azure Europe de l'Ouest 90 209 199 225 99
4 GoGrid 30 290 281 305 99
5 Joyent 30 388 372 422 99
6 Rackspace CloudServer 30 247 236 260 99
7 Google App Engine 3 341 307 759 98
Source : Classement Cedexis / JDN des Cloud


La particularité de Cedexis est de mesurer la performance d'accès telle qu'elle est perçue par les internautes. Les mesures sur lesquelles reposent notre classement exploitent les données d'accès liées aux sites ou applications des clients de Cedexis hébergés sur des Cloud. Les chiffres du classement général sont calculés à partir de l'ensemble des mesures réalisées par Cedexis vers les fournisseurs de Cloud. Ils ne prennent donc pas seulement en compte les performances (publiées ci-après) d'accès mesurées via les réseaux des principaux opérateurs français.  

Google / Amazon