Cloud Computing : comment choisir son fournisseur Introduction : organisation d'une plate-forme de Cloud

'Le recours au Cloud Computing engendre des mutations organisationnelles. De nombreuses questions se posent quant aux compétences et moyens nécessaires pour activer ces services qu'il s'agisse des réseaux, des engagements associés (SLAs, confidentialité des données, sécurité...) ou encore de l'adaptation de l'organisation des centres de données et des infrastructures existantes, aussi bien chez les offreurs de solutions que chez les clients finaux. Avec le Cloud Computing, le management des services informatiques peut impliquer une démarche organisationnelle d'administration de services différente de celle jusqu'ici prônée.


saas, paas et iaas ont une incidence et un impact direct sur le niveau de
SaaS, PaaS et IaaS ont une incidence et un impact direct sur le niveau de service, la gouvernance et la sécurité. © EuroCloud France

Introduction : organisation d'une plate-forme de Cloud



Ces 3 principaux services (SaaS, PaaS et IaaS) ont une incidence et un impact direct sur le niveau de service, la gouvernance et la sécurité. Concernant le niveau de service, le prestataire met à disposition un catalogue de services, qui définit des services en fonction de la fonction rendue, du SLA associé à ce service, de la réactivité, des temps de latence, ou autre métrique de performance.

 

Pour ce qui est de la gouvernance, il s'agit de savoir ce que peut et doit pouvoir contrôler la DSI ou l'utilisateur, pour continuer de maîtriser tout ou partie du système d'information, qui pourra être totalement ou partiellement externalisé. Plus on externalise, et plus la DSI délègue le contrôle, au niveau de la qualité de service, de la sécurité...

Concernant la sécurité, les différents modèles du Cloud Computing auront des impacts sur la gestion de la confidentialité des données, leur mode d'accès, la politique d'accès en fonction des profils utilisateurs ainsi que sur la gestion des pannes et des incidents et le niveau de services minimum à délivrer.

En contrepartie du service rendu, l'organisation se voit facturer à l'utilisation du service, sur une base régulière. L'arrêt de l'utilisation du service entraîne l'arrêt de la facturation. Cette facturation est en général une facturation unitaire et détaillée par utilisateur ou par groupe d'utilisateurs comme peuvent le fournir actuellement les opérateurs téléphoniques ou fournisseurs d'énergie.

Gestion de projet / Gouvernance