Comparatif de quatre offres de cloud low cost DigitalOcean : des tarifs très compétitifs

L'américain DigitalOcean a fait le choix de ne proposer que des instances s'appuyant sur du stockage SSD. Un gage de performance qui permet au fournisseur newyorkais d'afficher un délai maximum de 55 secondes pour provisionner une machine virtuelle.

vue d'une baie de digitalocean.
Vue d'une baie de DigitalOcean. © DigitalOcean

DigitalOcean est présent aux Etats-Unis, en Europe (à Amsterdam), et à Singapour. Il propose indifféremment ses instances louées à l'heure ou au mois, avec 5 niveaux de puissance distincts.

Pour 5 dollars par mois, on dispose d'une instance de 512 Mo de RAM et 1 cœur de processeur. Et pour 80 dollars par mois, DigitalOcean fournit une instance de 4 cœurs et 8 Go de RAM.

DigitalOcean a bouclé un tour de table de 37,2 millions de dollars en mars dernier. C'est la deuxième levée de fonds du groupe. La précédente s'était élevée à 3,2 millions de dollars.

En décembre 2013, Netcraft classait DigitalOcean à la 15e position des plus grands hébergeurs mondiaux en termes de serveurs web. Le spécialiste de l'analyse technique Internet avait aussi révélé que l'infrastructure frontale de la société progressait désormais plus vite que celle du cloud d'Amazon (AWS).

DigitalOcean en bref
Points fortsPoints faibles
Source : JDN
Tarifs très compétitifsVolumes de transfert limités
Stockage 100% SSD-

Microsoft / IBM