Big Data : comparatif des offres Hadoop en mode cloud Qubole : un service Hadoop basé sur les clouds d'Amazon et Google

Relativement bien médiatisée, Qubole est l'une des quelques start-up de la Silicon Valley à vouloir se frotter aux géants du cloud sur le marché des solutions Hadoop à la demande.

Créée en 2011, la start-up est parvenue à lever 7 millions de dollars en 2013. Elle est plus particulièrement connue pour une de ses références, le réseau social Pinterest qui l'a choisi pour ses besoins internes.

La brique Presto de Facebook pour le requêtage en temps réel

qubole est doté d'un environnement graphique de création de requête.
Qubole est doté d'un environnement graphique de création de requête. © Capture / JDN

Techniquement, l'offre Qubole s'appuie sur les serveurs de cloud d'Amazon Web Services ou de Google. On y retrouve les briques Apache "classiques" d'une infrastructure Big Data moderne : Hive, Pig, Presto, Spark, Oozie ou Ganglia. A noter que pour le requêtage en temps réel, l'équipe Qubole a fait le choix de la solution Presto, initialement développée par Facebook. Le facteur différenciant du Qubole ne réside pas véritablement dans le cœur de la plateforme, mais dans ses services associés que la start-up fournit, son objectif étant de se positionner comme un service Hadoop "managé", avec une interface utilisateur simplifiée et des ingénieurs pour administrer et optimiser la plateforme de chaque client.

Dans un souci de simplification, Qubole commercialise son offre soit de manière élastique, c'est-à-dire avec un paiement à la consommation, tout comme le font Amazon Web Services, Microsoft ou Google, soit sous la forme de forfaits. Le forfait de base est proposé à 1250 dollars par mois, le forfait d'entreprise à 5900 dollars par mois. Le premier inclut huit utilisateurs, 5000 heures d'utilisation et 750 imports/exports de données, le second permet d'atteindre 28 utilisateurs, 40 000 heures d'utilisations et 2000 imports/exports.

Big Data / Hadoop