Dossier Comparatif : les outils de stockage de fichiers en mode cloud

Google Drive, Microsoft OneDrive, Dropbox... Le point sur les avantages et inconvénients de quatre offres de stockage de documents en mode cloud, parmi les plus utilisées au monde.

Forrester estime que le marché mondial des solutions de cloud personnel attendra 12 milliard de dollars dès 2016. Un marché où l'on trouve des solutions hétéroclites de messagerie, d'hébergement de photos, diverses outils en ligne de bureautique, de collaboration, de graphisme... Autant de solutions qui s'articulent de plus en plus autour de solutions de stockage cloud. Sur ce marché, Google, Microsoft s'affrontent à coup de giga-octets offerts, tandis que les pure players, tels que Box et Dropbox cherchent à offrir une alternative et se différencier face à ces géants.

Le marché grand public et pro ont convergé, mais des différences d'usage persistent

Aujourd'hui, ce marché a aujourd'hui totalement convergé avec celui des solutions entreprise de type FSS (File Sync & Share). Néanmoins attention aux petits détails qui différencient les versions gratuites de ces services. Si la capacité offerte dans ces forfaits d'entrée de gamme sont déjà très confortables, si les interfaces Web sont les mêmes, si les applications mobiles permettant d'accéder aux espaces cloud sont les mêmes, des petites nuances risquent de faire toute la différence pour les professionnels et les entreprises. Telle version Windows Phone/Mobile ou BlackBerry qui manque à l'appel, et c'est une partie des employés qui ne peuvent accéder au service. De même, certaines fonctions d'édition en ligne peuvent manquer, tout comme la gestion des groupes d'utilisateurs qui n'est parfois disponible qu'en édition entreprise...

Toutes les solutions de stockage Cloud ne se valent pas, et se baser uniquement sur un rapport coût au Gigaoctet serait une erreur. Le Journal du Net vous aide à décrypter quatre des principales offres du marché.

Stockage / Microsoft