Cloud public : 40 milliards de dollars en 2012

Le taux de croissance annuel moyen des dépenses sur le Cloud public est attendu en hausse de 26,4% jusqu'en 2016. A cette date, ce marché devrait représenter 16% du chiffre d'affaires de l'informatique.

Les dépenses réalisées dans les services de cloud computing public sont attendues en forte hausse dans les 4 années à venir. Selon le cabinet IDC, elles vont déjà totaliser 40 milliards de dollars en 2012, et devraient frôler la barre des 100 milliards en 2016 - avec un taux de croissance annuel moyen de 26,4%. Et ce n'est sans doute pas près de s'arrêter. "A la fin de cette décennie, nous pensons que près de 80% de la croissance de l'industrie informatique sera portée par les services de Cloud", a fait savoir Frank Gens, vice-président senior chez IDC.

En 2016, les services en cloud public devraient compter pour 16% du chiffre d'affaires de l'informatique dans cinq catégories de technologies clés : applications, logiciels d'infrastructure, PaaS, serveurs et stockage. IDC estime par ailleurs que le cloud computing contribuera pour 41% à leur croissance. En termes de dynamisme géographique, ce sont les Etats-Unis qui sont le plus demandeur en services de cloud public, suivi par l'Europe de l'Ouest et l'Asie-Pacifique (hors Japon).

 

Serveurs / SaaS