DigitalOcean : bientôt 3e plus grand cloud mondial

Le cloud à bas coût poursuit son ascension. Selon Netcraft, le nombre de ses serveurs Web a progressé de 400% en un an, pour atteindre 100 000 machines.

C'est le cas de le dire : DigitalOcean est un véritable raz-de-marée. Selon Netcraft, le nombre de serveurs web frontaux hébergés par ce cloud a progressé de 400% en un an... à 100 000 machines. Dans le même temps, ses sites actifs sont passés de 66 000 à près 290 000, et les noms de domaine qu'il opère de 340 000 à plus de 2 millions.

Alors qu'il est toujours quatrième opérateur de serveurs au niveau mondial, "DigitalOcean pourrait bien se hisser à la troisième place des plus grands hébergeurs mondiaux dans les tous prochains mois s'il poursuit sa montée en puissance à ce rythme", analyse Netcraft. Le spécialise de l'analyse technique précise que seul Amazon a progressé plus rapidement sur les 12 derniers mois.

Le secret de la réussite de DigitalOcean ? Offrir des VM, avec stockage SSD, à prix cassé. Ainsi, le cloud propose ses instances (baptisées droplet) pour 10 dollars par mois, avec 1 Go de Ram et 30 Go de stockage SSD. L'instance équivalente chez Amazon coûte 12 dollars. Mais sachant que sur AWS, il faudra payer le transfert (0,12 dollars par Gb), alors que chez DigitalOcean, il est inclus jusqu'à 2 Tb. Mais la guerre n'est sûrement pas finie.

 Cliquer sur la loupe pour agrandir

digitaloceangrowth1
Courbe de Netcraft. © Capture / Netcraft

Cloud public / Hébergeurs