Fusion SFR-Numericable : quel impact pour les entreprises ? Les prix vont-ils augmenter pour les entreprises ?

L'annonce de l'acquisition de SFR par Numericable et donc la concentration du marché des télécoms qui en découle, a fait naître un certain nombre de craintes quant à une hausse potentielle des prix. Une crainte légitime, puisque sur le marché de la téléphonie mobile, c'est bien l'arrivée d'un quatrième acteur, Free, qui a fait plonger les prix en 2013. Cette fusion ne sera pas sans conséquences sur la compétition qui règne sur le marché professionnel. Ainsi, une cinquantaine de villes françaises vont se trouver en situation de duopole. La tentation pourrait être grande pour les deux opérateurs restants de chercher à reconstituer leurs marges qui ont fondu ces derniers mois sous les assauts de Free.

pour yves le mouël, directeur général de la fédération française des télécoms,
Pour Yves Le Mouël, directeur général de la Fédération Française des Télécoms, la baisse des prix des télécoms n'est pas "en soi durable". © Fédération Française des Télécoms

"Les prix ont chuté de manière considérable ces dernières années dans les télécoms. La concurrence y est pour beaucoup, mais la rentabilité des opérateurs est remise en question", constate Yves Le Mouël, directeur général de la Fédération Française des Télécoms. "Dans les cinq dernières années, selon l'indice des prix de l'INSEE, les prix du téléphone ont chuté de 22%. Aucun autre secteur n'a connu une telle baisse des prix alors que dans le même temps, l'indice des prix à augmenté de 12%." Conséquence directe, le chiffre d'affaires des trois grands opérateurs a baissé de 16%, et leur taux de rentabilité a chuté de plus de 26% dans le même temps. "Cette baisse est appréciable pour le consommateur, mais n'est pas en soi durable !", estime Yves Le Mouël.

Des tarifs sous la pression des DSI

Lionnel Piar estime que les opérateurs ne pourront pas remonter leurs tarifs. "J'ai la conviction que l'émergence d'un duopole ne va pas avoir pour conséquence une augmentation des tarifs sur le marché professionnel. Les entreprises n'accepteront pas de voir leurs coûts augmenter à service égal. En outre, les DSI et les directions des achats ont largement professionnalisé leurs achats en télécoms." Le patron de Numericable, Patrick Drahi, va devoir miser sur l'innovation pour faire croître ses parts de marché et ne pourra guère se reposer sur ses lauriers car la compétition pourrait bien se durcir pour Orange et SFR-Numericable dans les prochains mois.

SFR / Acquisition