Cloud : Google casse les prix face à Amazon EC2

Le groupe américain propose désormais de la puissance informatique en mode cloud. Baptisée Google Compute Engine, son offre permet de louer des serveurs virtuels, des unités de stockages et de la capacité réseau.

Jusqu'ici, Google avait choisi de concentrer son offre de Cloud à destination des entreprises sur des solutions en mode SaaS, avec notamment sa suite bureautique Google Apps, ainsi qu'un environnement de PaaS (Platforme as a Service). Articulé autour de Google App Engine, ce dernier permet de déployer des applications sur des serveurs virtuels hébergés dans les centres de données de Google. Dernièrement, le groupe avait ajouté une brique de gestion massive de données à l'édifice (avec BigQuery).

A l'occasion de son événement Google I/O cette semaine, le géant informatique a donné le coup d'envoi d'un offre d'IaaS (Infrastructure as a Service). Baptisée Google Compute Engine (GCE), elle propose en premier lieu un service de ressources machines à la demande. Il permet d'activer des machines virtuelles Linux à la demande, à 1, 2, 4 ou 8 cœurs virtuels (avec 3,75 GB de RAM par cœur).

Les instances pourront prendre en charge des distributions Ubuntu et CentOS. Leur tarif ? 0,145 dollars par heure pour une instance d'un cœur (voir le détail sur le site de Google), contre 0,230 dollars chez Amazon EC2 Medium. L'objectif de Google est donc bien de s'attaquer au leader de la ressource de calcul en mode cloud, en avançant un coût plus bas pour une capacité supérieure. Aux côtés de ces VM, Google Compute Engine disposera aussi de services réseau (pour gérer des grappes et la connectivité Internet) et de stockage.

La commercialisation de ces nouveaux services Google intervient quelques jours après le lancement par Microsoft d'un IaaS sur son cloud Azure. Google Compute Engine est pour l'heure ouvert à un nombre limité d'utilisateurs souhaitant engager des tests. Une offre commerciale devrait être lancée d'ici la fin de l'année pour les projets nécessitant des ressources d'au moins 100 cœurs.

Accéder à pré-version limitée de Google Compute Engine

Serveurs / Google