Cloud open source : HP achète Eucalyptus

Le géant IT met la main sur le challengeur d'OpenStack et CloudStack. L'opération aurait été conclue pour moins de 100 millions de dollars.

HP annonce l'acquisition d'Eucalyptus Systems : un éditeur d'infrastructure open source centrée sur les problématiques de clouds privés et hybrides (orienté IaaS). Son PDG, Marten Mickos, va prendre les rênes de l'activité de cloud du géant IT américain, et rapportera directement à Meg Whitman, la patronne de HP. Les termes de l'opération n'ont pas été dévoilés. Mais une source proche du dossier contactée par le site américain Re/code fait état d'une enveloppe d'un peu moins de 100 millions de dollars. L'acquisition devrait être finalisée dans le courant du quatrième trimestre.

En mai dernier, HP avait dévoilé une vaste stratégie visant à bâtir une offre de cloud hybride à destination des grands comptes. Baptisée Helion, cette nouvelle offre s'articule autour de plusieurs solutions : HP Helion Development Platform (qui repose sur la plateforme open source Cloud Foundry) pour les clouds orientés plateforme (PaaS), et une distribution OpenStack (HP Helion OpenStack) pour les clouds privés orientés IaaS. C'est précisément cette seconde brique que l'offre Eucalyptus va contribuer à enrichir. 

Le principal apport d'Eucalyptus comparé à OpenStack ? Sa compatibilité avec le cloud d'Amazon sur lequel elle peut pousser des machines virtuelles. D'où le qualificatif de cloud hybride donné à cette solution. Initié par l'Université de Californie à Santa Barbara, la technologie Eucalyptus embarque les hyperviseur Xen et KVM. Sa version d'entreprise, portée donc par Eucalyptus Systems, s'étend à la virtualisation de VMware.

HP