IBM se lance sérieusement dans le PaaS

Big Blue lance sa nouvelle "plateforme as a service" BlueMix en beta. Le groupe veut proposer un vaste catalogue d'offres middleware depuis son cloud.

IBM continue son offensive musclée dans le cloud. Après avoir racheté l'hébergeur SoftLayer 2 milliards de dollars l'année dernière, annoncé l'ouverture de 15 nouveaux data centers dans le monde dans les prochains semestres, y compris à Paris dès cette année, Big Blue a cette fois-ci précisé ses ambitions en matière de PaaS – un type d'offre jusqu'à présent presque confidentiel chez IBM.

Lors de sa conférence Pulse dédiée au cloud qui se tient actuellement à Las Vegas, le groupe a annoncé vouloir investir plus d'un milliard de dollars d'ici 2015 dans le développement de logiciel de cloud. Projet phare de cet investissement : le PaaS BlueMix, notamment basé sur le framework Open Source Cloud Foundry, dont la beta ouverte vient d'être lancée.

L'investissement devra plus globalement permettre au portfolio d'offres de middleware d'IBM, comme WebSphere, mais aussi à des services basés sur ses API, y compris celles liées à Watson, de rejoindre l'environnement cloud d'IBM.

IBM / Cloud public