Cloud : comparatif de cinq services de plateforme (PaaS) incontournables Cloud Foundry de Pivotal : le PasS le plus ouvert

Cloud Foundry est avant tout un projet de plateforme de PaaS open source. Initié par VMware, ce projet a rallié quelques géants de l'informatique et d'Internet comme Cisco, IBM, eBay, Rackspace, Rakuten ou SAP.

Beaucoup de ces acteurs exploitent cette plateforme pour leurs besoins internes, mais chacun peut bâtir une offre commerciale sur cette pile logicielle. C'est ce que réalise Pivotal, la société commune créée par VMware et EMC pour conquérir les marchés du cloud et du Big Data et des développements agiles. Pivotal propose cette plateforme de PaaS en s'appuyant sur l'infrastructure EC2 d'Amazon. 

Un mode de tarification simple

capture de cloud foundry de pivotal
Capture de Cloud Foundry de Pivotal © Capture / JDN

L'atout numéro 1 de cette plateforme spen source, c'est son ouverture. Elle est capable d'exécuter des applications Java, Grails, Play, Spring, Node.js, Ruby on Rails, Sinatra, Go, Erlang, etc. Il existe de nombreux "buildpacks" pour exécuter des langages existant sur la plateforme, et chacun peut créer ses propres buildpacks. Il en existe même un qui s'appuie sur Mono pour exécuter des applications .NET. Plusieurs bases de données sont disponibles dans la place de marché associée au service.

Comparé au cloud d'Amazon sur lequel il s'appuie pourtant, Pivotal a grandement simplifié la tarification de son service de PaaS. Le coût est fonction du nombre d'instances et de la mémoire requise par chaque instance, avec seulement quatre niveaux de puissance proposés.

Cloud Foundry de Pivotal en bref
EditeurCloud Foundry Community
Source : JDN
ServiceCloud Foundry
Plateforme d'exécutionAmazon EC2 sous Linux
Langages supportsJava, Grails, Play, Spring, Node.js, Ruby on Rails, Sinatra, Go, Erlang, etc.
IDEPlugin disponible pour Eclipse
Bases de donnéesMySQL, PostgreSQL, MongoDB
Equilibrage de chargeHAProxy
StockageAmazon S3, Cassandra, Oracle, SQL Server
SLANon
FacturationCalculée en fonction du nombre d'instances requises par l'application et la mémoire allouée à chacune d'elles.
Les avantagesOuverture de la plateforme à un grand nombre de langages, capacité de déployer la solution en cloud privé
Les inconvénientsSupport de .NET via Mono uniquement

PaaS