Le patron d'Oracle n'y connait rien à Docker

Lors d'une journée consacrée à la transformation numérique vendredi, Mark Hurd a axé tout son discours sur le cloud. Nous lui avons demandé sa position sur Docker. Il ne connaissait pas.

D'aucun affirmeront que Mark Hurd n'est pas un profil technique, laissant ces questions à John Fowler, son vice président exécutif Systems. Mais depuis septembre dernier et le départ de Larry Ellison, il est désormais CEO (poste qu'il partage avec Safra Catz, ex co-présidente et ancienne directrice financière). Nous lui avons demandé quelle était sa position sur Docker : cette technologie de cloud orientée container virtuel qui est en train de s'imposer dans l'industrie IT. Il ne connaissait pas.

Pourtant, les plus grands clouds de la planète se sont tournés les uns après les autres vers cette solution. C'est le cas de Google, Microsoft, Amazon, DigitalOcean, et plus proche de nous d'OVH. Docker est la technologie de cloud qui explose dans la Silicon Valley, mais pas seulement. Alors comment Oracle, qui pourtant oriente désormais tout son discours sur le cloud, a pu passer à côté... Ce n'est pas un épiphénomène. C'est le patron d'Oracle qui parle. Et d'ailleurs, lors du dernier Oracle OpenWorld, pas un mot sur Docker non plus.

 A lire aussi

Oracle / Docker