Oracle Public Cloud dès à présent disponible

Le géant américain est officiellement entré dans l'arène des offres de Cloud Computing public. Pour l'heure, seules les applications de CRM, gestion du capital humain, et de réseau social d'entreprise sont disponibles.

Avec quelques heures d'avance,  Oracle a finalement lancé son offre de Cloud Public. Attendue depuis fin 2011, elle est dès à présent disponible via le site Web d'Oracle spécialement mis en ligne pour l'occasion, sachant qu'une offre gratuite de 30 jours d'essai est proposée. L'offre Public Cloud d'Oracle repose sur plusieurs briques complémentaires, à savoir Oracle Exadata (stockage), Oracle Exalogic (middleware), mais également Oracle Database et Oracle WebLogic (serveur d'intégration).

Du côté des applications tournant sur le Cloud Public d'Oracle, on retrouve Oracle Social Network (pour le réseau social d'entreprise), Oracle Fusion HCM (gestion du capital humain) et Oracle Fusion CRM (gestion de la relation client). En revanche, aucune nouvelle pour le moment d'Oracle Fusion ERP, dont la sortie a bien été confirmée il y a quelques jours par Larry Ellison en personne. Sans doute Oracle a-t-il choisi d'attendre que le succès soit bel et bien au rendez-vous avant d'aller plus loin.

Migrer les applications d'un Cloud privé vers Oracle Public Cloud

Oracle compte bien poursuivre la commercialisation de son offre Oracle CRM On Demand : l'offre de gestion historique de gestion de la relation client hébergée d'Oracle basée sur la technologie Siebel.


"Les applications et les bases de données déployées dans Oracle Public Cloud peuvent facilement être déplacées depuis ou vers un cloud privé ou un environnement internalisé", précise Oracle. Les services fournis sont hébergés dans les datacenters d'Oracle, aux Etats-Unis sachant qu'une extension des lieux d'hébergement est prévue en Asie-Pacifique et en Europe. Les services et le support sont proposés dans de multiples langues dont le français.

En termes de sécurité, les services Cloud d'Oracle respectes les standards ISO/IEC 27001:2005, la certification TRUSTe et les directives européennes en matière de protection des données (European Union Data Privacy Directive). La tarification dépend des services consommés et sera mensuelle, mais Oracle ne fournit pour l'heure pas plus de détails.

Serveurs / CRM