Oxatis rachète l'Espagnol Xopie et renforce son envergure européenne

Le spécialiste français de l'hébergement de sites d'e-commerce vient d'acquérir son concurrent espagnol. Oxatis poursuit ainsi sa montée en puissance en Europe.

L'extension internationale d'Oxatis avait débuté en 2008. A l'époque, le spécialiste français de l'e-commerce en mode cloud avait déjà choisi de décliner sa plateforme en italien, ainsi qu'en anglais (pour cibler principalement le Royaume-Uni). En 2011, Oxatis décidait de booster son développement international en rachetant son concurrent britannique Actinic. En avril 2014, c'était encore une nouvelle étape avec la reprise des activités d'e-commerce de Sage. L'accord prévoyait la migration des utilisateurs de Sage e-Commerce et Ciel e-Commerce vers la plateforme d'Oxatis, d'abord en France... puis en Espagne. Aujourd'hui, l'éditeur va plus loin dans cette voie et prend le contrôle de Xopie, son grand concurrent espagnol cette fois.

Une tête de pont pour pénétrer l'Amérique Latine

"Alors que nous étions bien placés sur le segment des entreprises de taille moyenne et grande, Xopie nous permet de compléter notre positionnement sur les petits e-commerçants et start-up", commente Marc Schillaci, président du directoire d'Oxatis. Grâce à l'opération, Oxatis atteint aussi une taille critique suffisante sur la plaque espagnole pour y offrir de meilleurs services associés. "C'est le cas pour la logistique ou les systèmes de paiement. Nous allons pouvoir également pratiquer des prix plus intéressants en matière d'envoi de SMS et d'e-mails, car nous pouvons faire plus de volume", égraine Marc Schillaci. De même, cette taille critique en Espagne offre à Oxatis l'opportunité d'y déployer une équipe pour opérer son offre de services, en matière de SEO et de design notamment.

Xopie vient aussi enrichir le portefeuille de clients d'Oxatis d'un millier de références. La marque signe désormais 300 nouveaux clients par mois, dont une centaine en Amérique du Sud (notamment au Mexique et en Colombie, mais aussi au Pérou et en Argentine). Oxatis prévoit de migrer les utilisateurs de la plateforme de Xopie vers la sienne, sachant que la marque espagnole sera conservée tout comme son positionnement d'offre. Cette migration est principalement mise en œuvre pour mutualiser les coûts, et surtout les développements. "100% des fonctions de Xopie étaient déjà présentes chez nous", commente Marc Schillaci.

Et pour la suite ? Oxatis se laisse la porte ouverte à d'éventuels nouveaux achats dans d'autres pays européens. Des zones qui présentent un marché suffisamment important en matière d'e-commerce pour y assoir sa solution. L'Allemagne et l'Italie pourraient en faire partie.

Hébergement