Refroidissement par air ambiant

Pour refroidir ses serveurs, Microsoft a opté pour l'air cooling. Point original, l'air est capté via des conteneurs situés juste au-dessus des baies, sur le toit du data center. Objectif : raccourcir au maximum l'espace entre sa captation et son injection dans les serveurs, et ainsi optimiser l'efficacité énergétique du centre de données.
©  Microsoft